La démolition de l’hôpital Sint-Pieters de Louvain a officiellement commencé

C’est aujourd’hui qu’Aclagro a entamé officiellement, en collaboration avec le promoteur immobilier Resiterra, les travaux de démolition de l’hôpital Sint-Pieters, au centre de Louvain. L’entreprise était déjà au travail depuis longtemps dans les bâtiments, d’où pas moins de 600 tonnes d’amiante devaient être retirées. Au bout de plus de six mois de travaux préparatoires, la Volvo EC750E hr de l’entreprise a enfin entamé le grignotage du bâtiment. D’ici quelques mois, la première tour, qui n’est en fait jamais entrée en service, sera rasée. Ce sera ensuite le tour de la seconde. L’ancien hôpital du XIXe siècle ne sera quant à lui pas démoli.

Un chancre urbain depuis 40 ans

Pour l’administration communale de Louvain, l’hôpital, édifié entre 1955 et 1983, constituait un véritable chancre urbain. À tel point que la population louvaniste le surnommait parfois « l’éléphant jaune et gris ». La structure en béton créait un contraste saisissant avec le centre historique de Louvain et était de plus vide depuis quelques années déjà. C’est donc aujourd’hui qu’a enfin débuté la démolition du bâtiment dans le centre-ville. Un feuilleton qui a duré assez longtemps et qui doit finalement permettre un nouveau départ. Le site de 6 hectares accueillera en effet plus de 500 logements, des espaces commerciaux, une maison de repos médicalisée et une tour « bien-être ». Un parc de pas moins de 1 hectare sera également aménagé. Cerise sur le gâteau, la ville de Louvain construira également une salle de spectacles sur le site. La fin de la démolition est prévue pour avril 2021.

Aujourd’hui, les balcons entourant le bâtiment ont été partiellement enlevés
%d blogueurs aiment cette page :