Big in Belgium : la Kobelco SK 500 LC-10

On croise aujourd’hui des pelles hydrauliques dans la catégorie 50 tonnes sur un nombre croissant de chantiers. Alors qu’elles constituaient jusqu’à il y a peu ce qui se faisait de mieux, elles sont désormais allègrement dépassées par des engins de 70, voire 90 tonnes. Une pelle de 50 tonnes reste toutefois une machine impressionnante et dont les performances n’ont souvent pas à pâlir face à celles de ses grandes sœurs. Elle est effet plus compacte mais suffisamment puissante. Terra a testé la Kobelco SK 500 LC-10 de Devagro. Accusant 53.700 kg sur la balance, il s’agit de la toute première SK 500 LC-10 immatriculée en Belgique.

La force de pénétration du balancier est de 222 Kn et la force de cavage du godet de 292 kN.

Moteur diesel de 10,52 litres

Pub

En Belgique, seul un modèle de pelle hydraulique sur chenilles dans la gamme de Kobelco est plus grand. Dévoilée l’année dernière lors du salon Bauma, la SK850LC-10E pèse 30 tonnes de plus que la SK500 et est mue par un six cylindres développant 517 ch. La Kobelco SK500 LC-10, quant à elle, dispose d’un six cylindres diesel Hino P11C-VN de 10,52 litres satisfaisant aux normes d’émissions Tier4 Final grâce à ses rejets réduits de NOx. Le moteur refroidi par eau est équipé d’un turbocompresseur et de l’injection directe. Il développe au maximum 367 ch (271 kW) à 1850 tr/min pour un couple maxi de 1470 Nm à 1400 tr/min. La capacité du réservoir d’Ad-Blue est de 83 litres alors que le réservoir de carburant contient 638 litres. En mode H, cette capacité permet de travailler trois journées complètes. Si le grutier souhaite travailler de façon encore plus sobre, Kobelco a prévu un mode ECO et un AIS (Auto Idle Stop) sur la SK500 LC-10. En mode ECO, la machine économise environ 6 % de carburant par rapport aux modèles précédents. L’AIS arrête automatiquement le moteur au bout de 60 secondes lorsque le levier de blocage de sécurité est en position haute. Le régime du moteur baisse au bout de 4 secondes déjà.

Force de traction à l’attelage : 415 kN

Dans sa partie basse, la Kobelco SK500 LC-10 est équipée de moteurs de translation Heavy Duty de Kobelco qui lui offrent une puissance de traction de 415 kN. Les chenilles mesurent 4,40 m de longueur et 900 mm de largeur. Elles sont équipées de chaque côté de quatre guides. La machine est large d’au maximum 2,75 m en position de transport. Le bas du châssis est fini par une tôle de protection et un coffre renforcé pour le rangement des élingues.

« Faible effet de résistance tunnel »

Deux pompes à débit variable et une pompe à engrenages assurent un débit maximum de 370 litres/minute dans le système hydraulique. Pour réduire au maximum la déperdition hydraulique et ainsi optimiser la consommation de carburant, Kobelco a adapté chaque configuration des conduites hydrauliques pour limiter les pertes de charge et la résistance des clapets. Des conduites plus grosses et plus lisses ont été utilisées pour cela. Les raccords ont eux aussi été placés dans un coude plutôt que sous un angle de 90°. Cela a pour effet de réduire la perte de pression dans les conduites. Cet ensemble de modifications permet aux pompes et flexibles de se conduire comme des guides plutôt que comme des obstacles. Cela évite presque tous les points de résistance dans les conduites hydrauliques et annule l’effet de résistance tunnel. L’ensemble du système hydraulique est monté directement sur le moteur sans transmission via un train d’engrenages.

La SK500 LC-10 est dotée de doubles moteurs d’orientation.

Portée de fouille de 11,84 mètres

Avec sa longueur de 7 mètres avec balancier standard de 3,45 m, la flèche offre une portée de fouille de 11,84 mètres et une profondeur de fouille maxi de 7,81 mètres.  Le système Interflow du balancier permet d’utiliser l’énergie libérée par l’abaissement de la flèche mono pour incliner le godet. Ce mouvement est accompli en redirigeant le flux d’huile sortant du cylindre de levage vers le cylindre d’inclinaison. Le balancier renforcé est équipé de lattes de protection, de sorte que l’œillet de levage se trouve intégré à l’intérieur du bras antérieur. La force de pénétration du balancier est de 222 Kn et la force de cavage du godet de 292 kN. Les cylindres d’élévation et du bras sont équipés de vannes en cas de rupture de flexible. Enfin, la machine est équipée d’un système de changement hydraulique rapide avec crochet et doubles moteurs d’orientation.

La chenille est équipée des deux côtés de quatre guides.

Une base équipée pour les travaux de démolition

La flèche a également été équipée de flexibles pour un godet hydraulique, mais aussi pour un marteau perforateur ou un crusher. Les flexibles disposent pour cela d’une fonction basse pression pouvant être commandée de série grâce aux boutons de défilement proportionnel gauches situés dans les poignées de commande. Cette fonction peut être utilisée avec un godet ou un rototar. La fonction haute pression est quant à elle actionnée par les boutons de défilement proportionnel droits de la poignée et peut être utilisée pour commander un marteau, une cisaille ou un crusher. La cabine de la machine est équipée de série d’une protection de base. Des grilles de protection sont cependant disponibles en option. Pour travailler en toute sécurité en toutes circonstances, la SK500 LC-10 est équipée de trois caméras. Pour exécuter plus facilement l’entretien de la machine, deux passerelles fixes ont été placées sur les côtés de l’engin. Elles sont équipées d’un revêtement antidérapant et d’un éclairage de transport intégré. À l’arrière, la machine est équipée d’un pare-chocs sur le contrepoids.