Holcim Belgique achève le renouvellement de sa flotte avec dix tracteurs Volvo Trucks FM 460

Holcim Belgique a réceptionné récemment dix tracteurs Volvo Trucks FM 460 6×4 et dix semi-remorques Automix. Avec cette commande, la société achève le renouvellement de l’ensemble de sa flotte de camions de livraison de béton. « La charge utile, le confort pour le chauffeur et la sécurité ont été déterminants dans notre choix », explique Fabrice Swerdtfegers, fleet manager de la division béton de Holcim Belgique.

Holcim Belgique, membre du groupe LafargeHolcim, produit et fournit du béton, du ciment et des granulats de calcaire, grès et porphyre. La société emploie plus de 600 personnes sur 19 sites. « Huit d’entre eux sont des centrales à béton réparties sur l’ensemble du territoire, à partir desquelles nous livrons du béton prêt à l’emploi pour des applications les plus diverses. Cela peut aller de quelques mètres cubes pour un particulier à 100.000 m³ pour des gros travaux de génie civil » explique Fabrice Swerdtfegers.

Pour les livraisons, la division béton dispose de 48 camions, dont la majorité sont des ensembles tracteurs-semi-remorques d’une capacité de 11 m³. « Nous disposons également de 13 porteurs d’une capacité de 7,5 m³ pour les chantiers exigus où il est difficile de manœuvrer », dit-il. « Nos véhicules roulent peu car ils sont souvent stationnaires sur les chantiers ou en chargement à la centrale. De plus, les distances qu’ils parcourent sont courtes. Ils s’usent donc moins, ce qui explique qu’ils peuvent rester en service plus de 10 ans ».

Remplacement de la flotte

Afin de réduire au maximum le bilan CO2 du béton, Holcim a développé le concept ECOPact, qui s’articule autour de cinq axes. Un de ceux-ci est le remplacement accéléré de ses camions par des versions aux normes Euro6. « Les dix tracteurs FM 460 achèvent cette opération en Belgique. Ils remplacent des véhicules de 12 ans qui étaient encore aux normes Euro4 », précise Fabrice Swerdtfegers.

Optimiser la charge utile

Dans la livraison de béton, la manœuvrabilité sur chantier et la charge utile jouent un rôle très important. « Pour un rayon de braquage plus court, les tracteurs sont des 6×4 à empattement court et les semi-remorques Automix deux essieux (dont le dernier est directionnel sur quatre d’entre elles). Pour améliorer la charge utile, nous n’avons pas pris d’options inutiles et choisi une cabine de jour », dit-il encore.

Yves Verheyden, key account manager chez Volvo Trucks Belgium, précise qu’également pour gagner du poids, Holcim a opté pour le moteur 460 cv de 11 litres plutôt que celui de 13 litres. « Cela permet d’économiser 120 à 150 kg. De même, il n’y a pas de réduction aux moyeux – ce qui est plus léger – puisque les véhicules roulent presque exclusivement sur la voie publique ».

Confort et sécurité

Néanmoins, Holcim n’a lésiné ni sur le confort, ni sur la sécurité. « La cabine est entièrement à suspension pneumatique, de même que le sièges du chauffeur. La boîte de vitesses est une I-shift dont le logiciel est adapté à la circulation sur chantier pour éviter les à-coups. Si nécessaire, le chauffeur peut passer en manuel. Pour plus de sécurité, les tracteurs sont dotés d’un airbag côté chauffeur ; d’un pack sécurité complété un système de contrôle de pression des pneumatiques ; de trois caméras (avant, sur le côté et arrière) avec écran couleur intégré dans le tableau de bord ; et d’un frein moteur VEB plus performant», ajoute-t-il.

« Le confort des chauffeurs est important pour nous, car nous sommes soucieux de leur santé. De même, la sécurité du camion est importante dans le cadre de la politique de Holcim visant à atteindre un objectif de ‘zéro accident’. La sécurité a d’ailleurs été un des critères importants dans notre choix pour Volvo Trucks », conclut Fabrice Swerdtfegers.

Les dix FM 460 ont été livrés par Volvo Truck Center Bruxelles et Truck Service Sebastian Namur. Ils sont couverts par un contrat d’entretien et de réparation total Volvo Gold.

 

Source – Volvo

%d blogueurs aiment cette page :