Un investissement sur une pelle existante qui porte ses fruits !

Grondwerken Mollen est situé dans le pittoresque Westerlo, au cœur de la région de la Campine, fondé en 2015 par le chef d’entreprise Hannes Mollen. Ayant grandi dans une ferme agricole, son intérêt pour les machines et les travaux de terrassement lui a été inculqué dès son plus jeune âge. La décision de devenir indépendant dans le secteur du génie civil n’a pas été difficile à prendre pour Hannes, car il aime organiser de manière indépendante son travail et son planning.

“Au début, je faisais surtout des petits travaux pour des particuliers”, dit Hannes. “Au cours des deux premières années, je me suis concentré sur la constitution d’un bon portefeuille de projets achevés dont les clients étaient satisfaits. Après tout, les résultats et les témoignages de clients satisfaits parlent d’eux-mêmes, et c’est ainsi que j’ai commencé à me faire un nom grâce à une publicité positive de bouche à oreille”.

En 2017, j’ai franchi une nouvelle étape et j’ai acheté une jeune grue à pneus d’occasion Doosan DX170, ce qui a rendu intéressant le fait de travailler également pour des entrepreneurs plus importants. Les projets que j’ai menés à bien depuis lors sont très divers et vont de la pose d’égouts et de pistes cyclables à la rénovation de surfaces en béton, en passant par la construction de l’infrastructure d’une zone de PME et l’entretien et l’expansion de divers sites industriels de la région.

“Je suis extrêmement reconnaissante à tous mes clients, particuliers et entreprises, pour la confiance qu’ils me témoignent. La confiance que je reçois d’eux est la base d’une bonne coopération et, d’autre part, cela fonctionne aussi avec mes fournisseurs. Je suis ambitieux, je veux être le meilleur dans mon domaine. L’un des facteurs déterminants dans notre travail qui peut rendre cela possible est un parc de machines bien équipé, c’est pourquoi je réfléchis constamment à des investissements intelligents qui conviennent à mon entreprise et à mon travail. À cette fin, j’ai un certain nombre de fournisseurs réguliers qui me traitent avec le même respect que j’espère traiter mes clients.”

“C’est ainsi que je suis arrivé chez Engcon par l’intermédiaire de Ben Leemans de Mobaut, fournisseur et installateur d’attaches et autres accessoires pour grues avec qui je travaillais déjà. J’étais intéressé par un tiltrotator et les accessoires associés, mais j’étais encore très satisfait de ma grue et j’estimais qu’elle n’était pas prête à être remplacée. J’avais donc déjà fait le choix stratégique d’investir massivement afin de pouvoir utiliser le Doosan de manière encore plus efficace. La commande a été passée par Mobaut, qui vend principalement des produits Engcon pour les grues existantes, alors que la livraison d’un Engcon pour une nouvelle grue passe presque toujours par le fournisseur de la machine, car le tiltrotator fait alors partie de l’équipement complet.”

Avec Ben, j’ai donc passé en revue ma liste de souhaits, qui, je dois le dire, reflétait assez bien ma nature ambitieuse”, poursuit Hannes en riant : J’ai, en y réfléchissant, une Engcon EC219 amovible avec des raccords rapides QS70 avec connexion automatique EC-Oil sur la machine et sous le tiltrotator, une commande ePS (capteur GPS qui communique avec n’importe quelle commande de la machine – ndlr), une pince amovible, une commande proportionnelle DC2 avec des joysticks MIG2 et puis toute une série d’outils pour sous le tilt rotatif. Cette gamme comprend quatre godets différents adaptés au tiltrotator, un grappin de tri et des fourches à palettes. Oh oui, et j’ai récemment ajouté un balai à rouleau, que j’utilise beaucoup, d’ailleurs.

Lorsqu’on lui demande si cet investissement plutôt inhabituel lui a apporté ce qu’il recherchait, Hannes répond par l’affirmative. Définitivement, je referais cet investissement immédiatement. Non seulement parce que c’est un plaisir de travailler avec elle, ce qui est très important pour moi – le plaisir et aussi le confort pendant le travail, mais aussi parce que ma grue est devenue beaucoup plus polyvalente. J’ai mes outils sur une fourche de frein derrière la grue et je peux vraiment faire tout le travail, sans jamais avoir à dire non. Enfin, peut-être une seule fois parce que je suis trop occupé, car je remarque clairement que les clients voient aussi la valeur ajoutée de ma flexibilité. Les clients et les collègues sont souvent surpris de ce que ma grue peut faire et je peux donc me réjouir d’avoir de nombreux projets stimulants.

Hannes conclut : “Je recommande particulièrement de réfléchir à la question de savoir si une nouvelle grue est toujours nécessaire ou s’il est préférable de faire un ‘multitool’ d’une machine existante déjà bonne et d’investir dans une bascule rotative avec un ensemble d’outils approprié. Et cela ne vaut pas seulement pour les grues sur pneus, comme dans mon cas, mais aussi pour les entrepreneurs en jardinage avec une mini-pelle, par exemple. Un investissement intelligent est certainement rentable !

Source – Engcon

%d bloggers like this: