Transport Exceptionnel : Jan Coesens Transport

La société de transport de Jan Coesens se situe à Grammont. Terra l’accompagne pendant le déplacement d’un CAT Block Handler alourdi de Soignies vers Bergerat Monnoyeur à Overijse. A bord de son camion Mercedes-Benz de 625 ch, nous traversons les magnifiques paysages de la Wallonie.

Jan Coesens Transport

En 1991, le père de Jan Coesens a arrêté son entreprise de transport. Quelques mois plus tard, Jan, le gestionnaire actuel, a repris l’entreprise créée par son père en 1958. Son but ? Se lancer dans une niche du secteur de transport : le transport exceptionnel. Tout a commencé avec un Mack d’occasion complètement usé. Le camion Mack a tout de même fait une année de service après quoi Jan est passé à un nouveau camion MAN. Un camion unique, puisqu’il s’agissait du premier MAN 4 essieux en Belgique construit sur mesure, spécialement pour Jan. Deux ans plus tard, la société engageait son premier chauffeur de camion.  L’entreprise se concentrait principalement sur l’assistance aux entrepreneurs pour la construction de routes. Puisque beaucoup d’entrepreneurs disposaient déjà d’un camion, Jan a beaucoup prêté son assistance pour d’autres tâches au début. Mais suite aux lois plus strictes et aux hausses de prix du matériel, il a eu de plus en plus de travail. Auparavant, Jan n’était chargé que du transport dépassant les 40 tonnes, mais depuis le renforcement de la législation, il se charge de tous les transports (de 0 à 95 tonnes). Depuis 8 ans, il possède également des camions-grues. En 2017, Jan a vendu ses actions à Van Egdom Groep de Heist-op-den-Berg. La raison en était le manque de suivi. Jan Coesens Transport conserve toutefois sa propre identité et Jan est toujours gestionnaire.

Camion et porte-engins

Pour conduire le bulldozer Caterpillar de Soigny à Overijse, Jan utilise un Mercedes-Benz Actros 4163LS SLT. Le Mercedes-Benz est le deuxième camion le plus lourd de son parc automobile, avec une puissance maximale de 625 ch et un couple de 3 000 Nm. La puissance ainsi que la traction sont assurées par un moteur de 16 litres en combiné à un embrayage Turbo Retarder et une boîte à 16 vitesses. Le TRK veille à ce que, dans chaque rapport, en marche avant et en marche arrière, le couple moteur maximal et la puissance maximale soient transmis à la boîte de vitesses. Si les pneus patinent encore malgré cela, le TRK réduit la puissance entre le moteur et la boîte de vitesses jusqu’à ce que les pneus retrouvent l’adhérence.
Le camion est également équipé d’un circuit hydraulique permettant de contrôler les essieux de la remorque. La génération de la pression hydraulique dans ce circuit s’effectue via une prise de force d’arbre à cames qui entraîne une pompe hydraulique et fournit suffisamment de pression et de débit d’huile à la remorque. Cette pression est réglable en fonction des exigences du système de direction de la semi-remorque. Si la semi-remorque dispose de sa propre pompe hydraulique nécessitant uniquement une alimentation électrique, une connexion électrique se trouve sur le camion (prise OTAN). Dernier point, mais non des moindres, le Mercedes-Benz de Jan dispose également d’un coupleur Rockinger à l’arrière du châssis pour le transport des dolly vides après le transport. Ceci est particulièrement utile pour le transport de très longues poutres en béton. Ainsi, après le transport, ces chariots peuvent être ramenés au dépôt. Le chariot est équipé d’un timon de remorque.

La remorque Nootenboom a 3 essieux sous le dolly et 4 essieux à l’arrière. Avec une pression de couplage de 30 tonnes, il est possible de charger 81 tonnes. La remorque peut également utiliser en smallbed, mais cela n’a pas été utilisé pour le transport du Caterpillar. Jan a également un Nootenboom plus lourd à 2 essieux sous le chariot ainsi que 5 essieux à l’arrière. Cette remorque est principalement utilisée pour déplacer des sonnettes de battage.

Matériel à transporter

Pour ce transport, la remorque Nootenboom se chargera d’un CAT 998H. La machine a servi pendant plusieurs années dans une carrière à Soignies et a récemment été remplacée par un nouveau bulldozer CAT comparable. Elle était utilisée pour déplacer de gros blocs de granit et a donc été également alourdie pour devenir un Block Handler. Le poids propre est passé de 52 à 60 tonnes. Sous le capot se trouve un moteur CAT C18-ACERT d’une puissance maximale de 555 ch.

Le transport

Afin de s’assurer que Jan puisse servir ses clients rapidement, il dispose d’un grand nombre de permis permanents. Chaque année, Jan demande des permis pour les transports entre plusieurs carrières belges et les distributeurs. Ainsi, Jan avait déjà un permis pour ce transport-ci.  Si nécessaire, Jan ou l’un de ses compagnons parcourt l’itinéraire pour s’assurer de ne pas rencontrer de surprises le jour même.  Pour chaque transport, on communique avec le superviseur afin qu’il sache quelles routes fermer et quelles parties de l’itinéraire peuvent être dangereuses.

Le trajet de Soignies vers Overijse fait 61 km en voiture soit environ une heure de route, mais le trajet de Jan est complètement différent. L’itinéraire de 3 heures nous emmène à travers les champs de Wallonie sur une distance de 71 kilomètres jusqu’à Overijse où le Block Handler est déchargé et peut commencer sa nouvelle carrière.

 

%d blogueurs aiment cette page :