La commune d’Isigny-sur-meren France choisit une chargeuse-pelleteuse CASE

Pour ses travaux de voiries, la commune d’Isigny-sur-Mer (Calvados) a choisi de faire confiance à CASE et s’est doté d’une chargeuse pelleteuse CASE 580ST. Le choix s’est imposé indéniablement dans le cadre d’un appel d’offres car la chargeuse pelleteuse CASE 580ST a su s’adapter aux besoins de la commune. En effet, pour répondre aux exigences qu’imposent le curage des fossés mais aussi pour faciliter le travail sur le réseau des eaux, elle s’est dotée d’une configuration spéciale avec un bras en déport.

L’une des missions de la commune est de gérer les travaux quotidiens de la ville et d’assurer que le service public en ce sens, soit performant. Cela inclut le suivi des chantiers et de la coordination des travaux sur l’espace public. La chargeuse pelleteuse CASE 580ST a donc vocation à être utiliser de manière régulière pour ne pas dire quotidienne par les équipes techniques de la commune. « Nous gérons le service des eaux et la chargeuse-pelleteuse sert énormément au service des eaux ; quand y a des fuites, par exemple », explique M. Leveque, maire adjoint en charge des travaux sur la commune d’Isigny-sur-Mer. « Nous sommes bien sûr également en charge du nettoyage et de l’entretien des fossés, et comme nous couvrons également 4 communes déléguées, nous avons environ 50 kilomètres de chemin à entretenir ; ce n’est pas rien ! », poursuit-il.

Dès l’expression des besoins de la commune, CASE NSO a proposé cette configuration spéciale avec un bras en déport car celle-ci améliore nettement le confort du chauffeur en lui permettant de travailler en décalé par rapport au fossé. « C’est cet aspect technique qui a séduit la commune, en sus du rapport qualité-prix », explique Julien Chastellier, commercial Case NSO sur la région Normandie. Toujours d’un point de vue technique, une lame neige a été adaptée à la chargeuse pelleteuse CASE 580ST à la demande de la commune. « Cette lame avait été achetée il y a quelques années en arrière et nous souhaitions continuer à l’utiliser », explique M. Leveque, maire adjoint en charge des travaux sur la commune d’Isigny-sur-Mer. « Nous avons donc demandé à CASE d’adapter la lame à la 580ST et nous étions ravis de savoir qu’il serait possible de rendre les deux machines compatibles ! » La vente des matériels de Travaux Publics aux collectivités locales est une activité en plein essor et CASE a à coeur de les accompagner au mieux dans le choix de leurs équipements.

« Nous avons conscience que l’achat d’un tel matériel représente un coût important pour les collectivités. Comme ce coût dépasse le seuil des 40 000 euros, elles doivent lancer des appels d’offres et cela prend du temps. Il est donc primordial que nous puissions répondre parfaitement à leurs besoins avec un matériel adapté, être rapide pour leur fournir dans les délais impartis et compétitifs en proposant un rapport qualité prix par rapport à nos concurrents », explique Olivier Buschino, Directeur France et Iberia de CASE Construction Equipement. « La vente des matériels de Travaux Publics aux collectivités locales se développe de plus en plus et représente pour CASE au moins 50% de son activité vente pour le tractopelle. C’est aussi pour cette raison que les versions et options de nos engins s’enrichissent pour être en parfaite adéquation avec les cahiers des charges de ce type de clients », conclut-il.

Source – CASE construction

%d blogueurs aiment cette page :