Entreprise de terrassement en images : Aclagro nv

Ce qui a commencé comme une entreprise indviduelle il y a plus de 45 ans est aujourd’hui devenue l’une des majeures entreprises en termes de démolition, de dépollution, de désamiantage, de décontamination des sols et de travaux routiers en Belgique. Terra a parlé avec Mario Verhaeghe, directeur des travaux, et le directeur général Marc Jonckheere.

L’histoire d’Aclagro commence en 1970 comme entreprise individuelle pour travaux de terrassement. Très vite, l’entreprise grandit et se lance dans la démolition et les travaux routiers. En 2014, elle est reprise par la famille de Buck van Overstraeten, qui continuera son expansion tant sur le plan de l’organisation que de manière externe via plusieurs reprises. Deux acquisitions importantes étaient l’entreprise Seghers de Kruibeke, en 2006, et une grande partie du groupe De Dijcker en 2012.

Pub

Avec la reprise de Seghers, Aclagro a su élargir son expérience dans la dépollution et les stations d’épuration. Et c’est ainsi que le Square Group fut créé. Aujourd’hui, le groupe est réparti en 5 divisions : Oryx Projects (développement de projets), Aclagro (travaux routiers), Aclagro (démolition, dépollution, désamiantage et décontamination des sols), AC Materials (recyclage, béton, TOP) et DD Shipping (stockage et transport produits en vrac, logistique).

Texte & Images : Michiel SayensTexte & Images : Michiel Sayens

Grandes machines en achat, petites machines en location.

Aclagro NV est une entreprise typiquement flamande qui achète la plupart de ses machines. “Cela nous permet de régler nous-mêmes l’utilisation des machines et nous donne une certaine flexibilité”, explique Marc. Aclagro dispose d’une flotte de machines diverses comprenant une centaine de grues. “La plus petite grue pèse environ 700 kg, mais nous avons également des mastodontes de 90 tonnes.” Aclagro fait confiance à Caterpillar pour les travaux d’infrastructure et de démolition, mais est également équipé de quelques New Holland et Volvo. “Nous regardons surtout la consommation, la solidité et la fiabilité d’une machine avant de passer à l’achat.” On voit plusieurs marques de chargeurs sur pneus comme Liebherr, Caterpillar et Volvo aux 5 chantiers de concassage et de tamisage. “Nous ne louons qu’en cas de besoin. Pour les grues plus grandes, on travaille beaucoup avec des sous-traitants alors qu’on compte sur notre propre personnel pour les plus petites machines.” Aclagro loue de plus en plus souvent des petites machines : “elles ont besoin de plus d’entretiens, ce qui représente plus de pression pour nos mécaniciens. C’est pour cela que nous préférons louer ces machines-là.” Aclagro dispose de plusieurs camions et tracteurs actifs dans la logistique. En termes de camions, ils préfèrent Mercedes et MAN. “Nous essayons de limiter les marques de notre flotte, c’est moins compliqué en termes d’entretien et de pièces.” L’entreprise se charge ellemême de tous les transports jusqu’à 50 tonnes. Pour les transports plus lourds, elle travaille avec des externes.

Texte & Images : Michiel SayensTexte & Images : Michiel Sayens
On voit plusieurs marques de chargeurs sur pneus comme Liebherr, Caterpillar et Volvo aux 5 chantiers de concassage et de tamisage. “

Opportunités d’avancement

Un total d’environ 400 personnes travaillent au sein du Square Group, dont 250 chez Aclagro même. “Nous travaillons avec des collaborateurs de tous les âges, dont chacun a des opportunités d’avancement”, explique Mario. “Chez nous, tout le monde a l’opportunité d’assumer plus de responsabilités. Un assistant de chantier peut évoluer vers une position de chef de chantier, mais un chef de chantier peut également passer des travaux routiers vers les travaux de démolition.” Ainsi, chaque collaborateur peut élargir ses connaissances dans un autre secteur et trouver sa place au sein de l’entreprise. Avec la Square Group Academy, Aclagro offre également la possibilité à ses collaborateurs de transmettre leurs connaissances et compétences. “Tout le monde peut s’inscrire afin d’apprendre auprès de certains collègues.”

Une grande diversité de chantiers

Les chantiers ne sont pas toujours grands. Souvent, l’entreprise se charge de chantiers plus modestes entre les grands projets afin d’avoir un peu de variation. Il est également indispensable de trouver le bon personnel pour chaque chantier. Pas simple de devoir travailler loin de la maison ou à l’étranger pendant des mois d’affilée. “Il y a toutefois un groupe d’employés toujours enthousiaste pour s’attaquer aux grands projets de longue durée. Pour eux, contribuer à un projet d’envergure, suscitant souvent plus vite l’intérêt, est une fierté.” Un bel exemple d’un de ces projets d’envergure est la démolition de Ford Genk. Un autre est le projet de Cargo Zeebrugge, où l’on a effectué une décontamination du sol. Un projet qui aura pris 8 ans. C’est grâce à ces chantiers connus que l’entreprise fait sa réputation. “Il n’y a que peu de gens qui se souviennent de la démolition d’un ancien hangar d’usine, mais celle de Ford Genk est gravée dans les mémoires.”

La plupart des grues est équipée de logiciels.

La flotte d’Aclagro est dotée de la dernière technologie. La première machine sur GPS est arrivée en 2012. Il fallait bien cela pour transformer les plans 3D en réalité sur le golf de Koksijde. Il y a environ 4 ans, on a investi dans les premiers stations totales. “ Celles-ci font avancer le travail, surtout pour les machines slipform.” Parmi les derniers investissements de l’entreprise, on note les drones, utilisés pour exécuter le mesurage. Grâce à ces drones, Aclagro peut estimer combien de terre doit être décontaminée sans faire d’erreurs.

Texte & Images : Michiel SayensTexte & Images : Michiel Sayens

Profil d’entreprise: Aclagro NV

Aclagro a commencé début des années ‘70 comme petit entrepreneur de travaux de terrassement et est devenu un entrepreneur de classe 8 spécialisé dans les travaux routiers, la démolition, les travaux de terrassement, l’assainissement du sol, le traitement des eaux usées, le désamiantage et la décontamination. Aclagro fait partie du Square Group et dispose d’une grande flotte de machines diverses, comprenant les marques Caterpillar, New Holland Construction, Volvo, Mercedes, MAN et Liebherr.

La boucle est bouclée

Grâce à AC Materials, la boucle est bouclée sur 4 chantiers de concassage et de tamisage. “Si c’est possible, nous essayons d’utiliser les restes d’un chantier de démolition pour la construction d’un nouveau projet.” Aux chantiers de concassage, on sépare le bon béton des autres débris. Ainsi, Aclagro et AC Materials maintient le contrôle sur toute la chaîne de travail.

Volvo EC750E HR

La Volco EC750E HR est une nouvelle arrivée à l’entreprise. La grue est la deuxième en Belgique et est équipée d’une flèche de 36m. On attend encore une deuxième triple flèche de 22 mètres pour s’attaquer aux travaux de démolition moins en hauteur. “La machine serait ainsi utilisée de façon optimale.” La Volvo est munie de plusieurs outils : des ciseaux à béton, plusieurs grandes godets, des ciseaux à fer et un grappin de tri. “Pour ces machines d’au-delà des 50 tonnes, nous tenons compte du conducteur lors de l’achat. Après tout, ce sont eux qui travaillent avec les machines au quotidien.” Le machiniste peut donc contribuer aux choix en termes des options concernant confort, caméras etc. Chaque grue d’au-delà des 50 tonnes à un seul machiniste. Les grues plus petites sont interchangeables selon les périodes et l’emplacement des grues.

Texte & Images : Michiel SayensTexte & Images : Michiel Sayens
La nouvelle Volvo EC750HR en action à Gand