Découverte d’une conduite d’eau médiévale à Ypres

Lors du renouvellement d’une conduite d’approvisionnement à Ypres, les employés de De Watergroep ont fait une découverte exceptionnelle. Une enquête plus poussée a démontré que les poutres en bois qu’ils ont trouvées sous le sol n’étaient rien de moins que des tuyaux dits “à écrou”, qui servaient de conduites d’eau au Moyen Âge. Les techniciens de la compagnie des eaux ont ainsi retrouvé le savoir-faire de leurs propres prédécesseurs, il y a probablement 500 à 700 ans.

À la fin du 13e siècle, trois villes de Flandre occidentale disposaient d’un système d’approvisionnement en eau souterrain : Bruges, Damme et Ypres. Il s’agissait souvent d’un réseau de plusieurs conduites d’eau qui servaient à collecter l’eau dans des réservoirs situés à l’extérieur de la ville, puis à la distribuer dans différents quartiers.

Pub

Diverses sources écrites, notamment de Bruges, montrent comment, au 13e siècle, un système complexe de citernes, de tuyaux et d’une roue hydraulique permettait d’approvisionner la ville en eau douce. Des pipes en plomb ont été utilisées en partie, mais aussi des pipes dites à écrou en bois.

La découverte fortuite de tuyaux d’écrou sur le Dikkebusseweg au sud-ouest d’Ypres est tout à fait unique, car les ravages du temps et la Grande Guerre ont eu un impact majeur sur ce que l’on peut encore trouver aujourd’hui de ces tuyaux d’eau à Ypres et dans ses environs.

Entre-temps, des contacts ont été pris avec des archéologues. Le groupe “Eau” étudie comment protéger au mieux la découverte afin d’éviter de nouveaux dégâts. À l’avenir, vous pourrez retrouver cette trouvaille unique dans le centre d’accueil de De Watergroep De Blankaart à Diksmuide.


Source – De Watergroup